Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  23h

79ÈME ANNIVERSAIRE DE L’APPEL DU GÉNÉRAL DE GAULLE Mardi 18 juin 2019 à 16 h - Square des Filets bleus à #Concarneau

Dossiers

Ville patrimoniale et balnéaire, Concarneau jouit, et à juste titre, d'une très grande renommée touristique. Pourtant, ne retenir de la ville que cette image serait réducteur : ce serait occulter son dynamisme économique porté par des entreprises et des structures locales, souvent orientées vers les activités maritimes, résolument tournées vers l'innovation. Ces entreprises cherchent à développer technologie de pointe et modes de fonctionnement pionniers dans l’optique d’une transition énergétique inéluctable, s’inscrivant ainsi dans une tradition d’adaptabilité au contexte, une capacité au changement dont font preuve depuis toujours les habitants de la Ville Bleue. Cette faculté créative et compétitive, cette expertise avérée ont des répercussions internationales et attirent les projets d’avant-garde.

Arrêt sur image

Opération Kérandon. La métamorphose se poursuit

Commencée au premier trimestre 2015, la réhabilitation de Kérandon entend revitaliser l’image de ce quartier et l’ouvrir sur la ville. Cette année, c’est l’espace public qui fera sa mue, avec le lancement des travaux de voirie et des aménagements paysagers.

Du fushia, du violet et du gris souris... Les couleurs appliquées sur les façades des immeubles donnent un petit air joyeux au quartier de Kérandon. Progressivement apparaissent balcons et portes d’entrée neuves, les cages d’escalier sont repeintes. Kérandon se métamorphose doucement mais sûrement, à mesure qu’avance ce très vaste chantier de rénovation urbaine destiné à créer un cadre de vie plus agréable et propice au bien-vivre ensemble. Le volet "esthétique" du projet s’accompagne d’un volet "énergétique" qui vise à réduire les consommations d’énergie tout en augmentant le confort des habitants. Isolation des combles et des loggias extérieures, amélioration de la ventilation, pose de robinets thermostatiques sur les radiateurs... tout est mis en œuvre pour qu’à terme, les immeubles approchent la norme BBC (Bâtiments basse consommation). C’est dans cette optique également que des panneaux photovoltaïques seront installés sur certains toits : on estime qu’ils pourraient couvrir 50 % des besoins énergétiques des parties communes. L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) financera une part de cet investissement d’un montant d’environ 600 000 euros. Rappelons que le montant global de la rénovation urbaine de Kérandon s’élève à 14 millions d’euros et que la Ville y participe à hauteur de 1,6 million d’euros.

Please publish modules in offcanvas position.