Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  Fév 11

Demain Concarneau, quel aménagement pour la ville ? Révision du PLU - Questionnaire n°1 : diagnostic - Accéder au q… https://t.co/uHft32jdw7

Dossiers

Biodiversité, Concarneau, ville très nature
« Le danger d’extinction ne concerne pas que les grands animaux emblématiques ! » Ce constat écologique fait par Francois Besombes, adjoint au Maire, est au diapason de celui des autorités publiques nationales qui mettent en place de multiples dispositifs afin de freiner l’impact des activités humaines sur les écosystèmes. Parmi eux, l’Atlas de la biodiversité communale (ABC), lancé par l’Agence française pour la biodiversité (AFB), a pour ambition de rétablir l’équilibre entre la biosphère et le développement urbain, avec la coopération des collectivités territoriales et des populations. Dans le cadre de sa démarche Agenda 21 engagée depuis 2017 (voir Sillage n°96), il semblait cohérent à la municipalité de répondre à l’appel de l’AFB. Cette dernière a retenu la candidature concarnoise et celles de 17 autres communes françaises (hors communautés de communes et parcs). Avec ce nouveau statut de ville-pilote et l’appui financier qui en découle, Concarneau se donne deux ans pour faire un premier état des lieux de la biodiversité locale. Un outil opérationnel qui sera pris en compte lors de l’élaboration du Plan local d’urbanisme (PLU), afin de planifier un aménagement durable du territoire.

Arrêt sur image

Conseil de quartier des Sables-blancs/Kerauret. Un président médiateur

Depuis un peu plus d’un an, Daniel Rouat préside avec efficacité le conseil de quartier des Sables-blancs/Kerauret en privilégiant la médiation, indispensable dans ce quartier en pleine transformation depuis la construction récente de la thalassothérapie.

Emplois saisonniers. La Ville recrute pour l’été

Chaque année, dans le cadre de sa politique en faveur de la jeunesse, la mairie propose des emplois saisonniers pour toute la durée de l’été. Les recrues sont majoritairement de jeunes majeurs, auxquels elle offre ainsi bien souvent une première expérience professionnelle. Une expérience reconductible une seule fois en principe, car la Ville entend de cette façon donner sa chance au plus grand nombre.

Jumelage. Penzance, la cousine anglaise

C’est la mer qui les lie d’une amitié toujours renouvelée. Newlyn, le port de la cité anglaise de Penzance accueille depuis bien longtemps les bateaux de pêche de Concarneau fuyant les coups de tabac. En avril 1982, un jumelage a formalisé ces fortes relations entre les deux villes portuaires.

Politique propreté. Respect !

Au mois de mai, la Ville de Concarneau a lancé une campagne de sen- sibilisation à la propreté urbaine qui s’appuie sur trois phases menées conjointement : prévention, communication et verbalisation. Intitulée "J’aime ma ville, je la respecte", une plaquette informative de huit pages rappelle les bons gestes et met l’accent sur la protection nécessaire de l’environnement.

Plage de la Belle-Étoile : des tests pour la restauration de la dune

Le service des Espaces verts a délimité trois zones tests entourées de ganivelles sur la dune de la plage de la Belle-Étoile, au Cabellou, en vue de sa conservation.

Agenda 21. Place maintenant à l’action

Dès 2018, Concarneau devrait entrer dans une ère nouvelle en s’inscrivant résolument dans une démarche de développement durable et solidaire. Après deux ans de réflexion et de concertation entre les élus, les agents territoriaux et les citoyens, le Conseil municipal a validé, en mai, un plan d’actions pour dessiner un territoire innovant et dynamique, en accord avec ses activités et ses atouts locaux.

Jörg Bong Le goût immodéré de la Bretagne

C’est tout naturellement au bar-restaurant L’Amiral que l’auteur allemand Jean-Luc Bannalec, alias Jörg Bong, a présenté, en avril, le quatrième opus de la saga du commissaire Dupin. Cantine de son personnage principal, l’établissement concarnois fut fréquenté également par l’un de ses mentors : Georges Simenon. Cette fois, L’Inconnu de Port Bélon plonge le lecteur dans le monde des ostréiculteurs, entre Riec-sur-Bélon et l’Écosse.

J’aime ma ville, je jette mes chewing-gums à la corbeille

Interview de Alain BRANQUET, Responsable pôles propreté et logistique, service Voirie à la Ville de Concarneau

J’aime ma ville, j’éteins ma cigarette et la jette dans un cendrier

Interview de Nathalie Delliou, animatrice de l’association Bretagne Vivante

J’aime ma ville, je ramasse les déjections de mon chien et les jette dans une corbeille

Interview du Professeur Nadia AMEZIANE, Chef de la Station Marine de Concarneau

Please publish modules in offcanvas position.